Blog MySekur

Zoom sur la listériose

Posted by Victoria Pierre-Louis on Mar 1, 2019 9:32:00 AM

La listériose est l’une des zoonoses les plus graves (voir notre article sur les zoonoses). Elle est provoquée par la listeria, un genre bactérien, qui compte 20 espèces, dont Listeria monocytogenes, seul pathogène pour les humains qui provoque la listériose.

Comment est-on infecté ?

L’agent infectieux responsable de la listériose est présent dans l’eau, le sol et les végétaux. Cette bactérie peut facilement coloniser les sites de fabrication des aliments. Elle est donc à l’origine d’infections d’origine alimentaire.

La bactérie responsable de l’infection est également présente dans le tube digestif de nombreux animaux, ils se contaminent en se nourrissant.

Cette bactérie résiste au froid, elle peut proliférer dans le réfrigérateur et survivre au congélateur, en revanche elle est tuée par la chaleur. C’est pourquoi les aliments crus sont les plus fréquemment contaminés. Il est impossible de reconnaître un aliment contaminé par la listeria.

L’ingestion de la bactérie n’entraîne pas nécessairement la contraction de la listériose, il faut en consommer une forte dose pour risquer de tomber malade.

Quels sont les risques de transmission ?

Avec environ 400 cas répertorié par an, la listériose reste une maladie rare. Elle touche tout particulièrement les personnes avec un système immunitaire fragile, les personnes âgées, les femmes enceintes et les nourrissons.

Quels sont les symptômes ?

Les symptômes peuvent se manifester entre 2 jours et 2 mois après l’ingestion d’un aliment contaminé.

Une étude nationale menée au centre de référence Listeria en lien avec la Santé Publique France, a permis de mieux préciser les signes cliniques de l’infection.

- Chez l’adulte la maladie se présente par une infection du sang voire du système nerveux central, elle se manifeste alors souvent par une méningo-encéphalite.

- Chez la femme enceinte, l’infection est bien souvent sans conséquence pour la mère : elle peut prendre la forme de contractions ou d’un état grippal. Cependant, les conséquences pour l’enfant peuvent être graves : mort in utero, accouchement prématuré, infection néonatale…

La listériose peut être traitée par antibiotiques, d’autant plus efficace s’ils sont administrés rapidement.

Quelles sont les précautions à prendre pour éviter la contamination ?

Si jamais vous avez acheté des produits contaminés, il faut les détruire ou les rapporter sur le lieu d’achat. S’il y a eu consommation, il faut rester vigilant quant à l’état de santé des personnes en question pendant les deux mois qui suivent l’ingestion. Dès l’apparition de fièvre ou d’autres symptômes, il faut rapidement consulter un médecin.

La bactérie est résistante au froid, il y a donc quelques précautions à prendre pour éviter la contamination :
- Respecter la date limite de consommation des aliments.
- Consommer rapidement les produits après ouverture.
- Dans le réfrigérateur, conserver les aliments crus séparément des autres pour éviter leur - contamination.
- Régler le réfrigérateur à une température basse (au plus 4°C).
- Laver les fruits et légumes avant consommation.
- Nettoyer régulièrement le réfrigérateur à l’eau de Javel.
- Laver mains, plans de travail et ustensiles après contact avec des aliments crus pour éviter la contamination des aliments sains.
- La bactérie étant tuée par la chaleur, il est essentiel de cuire ou réchauffer les aliments crus d’origine animale ou les plats prêts à consommer à plus de 75°C.

En ce qui concerne les personnes à risques, la prévention consiste à éviter la consommation des produits de charcuterie, de fromages au lait cru et à pâte molle, fruits de mer crus et tout autre produits crus ou pas assez cuits. Il est recommandé de bien cuire les aliments d’origine animale, de soigneusement laver les fruits et légumes.

Quels sont les contrôles réalisés en France ?

Les producteurs et les distributeurs sont soumis à de nombreux contrôles sur le respect de la chaîne du froid et sur l’hygiène. Chaque année, c’est plus de 60 000 prélèvements qui sont effectués par les services de la Direction Générale de l’Alimentation correspondant à 100 000 analyses effectuées en laboratoire.

Lorsque la contamination est avérée, des mesures de retrait ou de rappel de produits pour protéger la santé du consommateur ainsi que des mesures préventives ou correctives pour les producteurs ou le distributeur sont mises en place.

Topics: Agroalimentaire, RSE, Sécurité, Maladies, Santé

L'actualité sur le Digital Pest Management

Nouveaux produits sur le marché, application en ligne, objets connecté, nouvelles réglementations... Autant de sujets relatifs à notre métier : la lutte antiparasitaire.
Vous retrouverez sur le blog MySekur l'actualité liée à notre métier mais aussi des informations pratiques ou insolites.

Suivez notre actualité !

Publications récentes